Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des 115 000 entreprises de la Métropole

Conjoncture métropolitaine Aix-Marseille-Provence

La conjoncture métropolitaine est une enquête trimestrielle réalisée par la CCI Aix-Marseille-Provence auprès de chefs d’entreprise, appelés à s'exprimer sur leur activité du trimestre, les perspectives et leurs préoccupations.

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email

Une photographie de la santé économique des entreprises du territoire métropolitain

Chaque trimestre, le point de vue des entrepreneurs est analysé au travers de plusieurs indicateurs. C’est aussi l’occasion d’aborder, avec eux, un sujet d’actualité.

 

 

Notre dernière enquête de conjoncture :

2e Trimestre 2021 - « Le rebond se confirme, mais pas pour tous les secteurs »

conjoncture métropolitaine 2e trimestre 800x800

 

Sommaire de l'enquête :

  • Activité du 2e trimestre : un rebond de l’activité, mais des secteurs toujours en difficulté ;
  • Arrêt sur image : des chefs d’entreprise préoccupés ;
  • Bilan du 1er semestre et tendances du 2nd semestre : un retour à la stabilité des chiffres d’affaires, une anticipation positive de l’activité pour le 2nd semestre, une confiance toujours intacte des patrons dans leur entreprise

 

Découvrez l'ensemble des résultats en téléchargeant gratuitement l'enquête de conjoncture du 2e trimestre 2021.

 

Télécharger

Résumé de l'enquête :

Le rebond se confirme… mais pas pour tous les secteurs

Malgré des difficultés d’approvisionnement persistantes, la reprise semble bien amorcée au 2e trimestre 2021 : 36% des entreprises métropolitaines affichent une hausse d’activité. Mais certains secteurs (CHR et commerces de détail) subissent toujours l’impact de la crise et les conséquences des mesures de restriction du mois d’avril. Au 1er semestre 2021, une entreprise sur deux a retrouvé un chiffre d’affaires supérieur ou égal à celui d’avant la crise. 

 
 

Hausse d’activité pour le 3e trimestre, avec des disparités

À date d’enquête, 83% des chefs d’entreprise considèrent avoir une activité normale ou être en suractivité, contre 17% qui déclarent être impactés par une réduction, voire plus rarement, par un arrêt complet d’activité. 31% des chefs d’entreprise estiment que leur chiffre d’affaires va croitre. L’industrie est le secteur le plus optimiste, les CHR et le commerce de détail, les plus prudents. Le marché du travail reste dynamique, mais certains indicateurs (trésorerie, recours à l’investissement) restent en recul, impactés par cinq trimestres de crise.

 

2e semestre 2021 : anticipation positive de l’activité et difficultés d’approvisionnement

22% des chefs d’entreprise envisagent une progression de leur activité, 13% un recul. Mais les incertitudes subsistent en matière d’approvisionnement, sanitaire, de recrutement, de contexte social et économique. Toutefois, les chefs d’entreprise restent confiants pour la santé de leur activité, en dépit de l’arrêt programmé des mesures de soutien à l’économie : 60% d’entre eux pensent qu’il n’y aura pas d’impact sur leur entreprise (sauf pour l’hôtellerie-restauration), mais 46% s’attendent à un impact négatif sur l’économie nationale.